• Amandine Beroudiaux

Immunité et COVID-19

Dernière mise à jour : mars 29

Le coronavirus, nommé SARS-COV-2 et l'infection qu'il provoque COVID-19 sont sur toutes les lèvres depuis plus d'un an. Comment booster son immunité pour se protéger de ce virus et des autres ?


Tout d'abord, un coronavirus c'est quoi ? C'est de leur capsule en forme de couronne que vient le nom des coronavirus (CoV), une immense famille de virus, dont certains affectent différents animaux, d'autres l'homme. S'ils sont habituellement bénins, à l'origine de rhumes qui guérissent spontanément, il arrive qu'ils acquièrent de nouvelles propriétés dont on se passerait bien.


Quel traitement ?


Les traitements sont dits "symptomatiques", c'est-à-dire que l'on traite les symptômes de la maladie causée par le virus, mais c'est votre système immunitaire qui se charge de l'éliminer, notamment les lymphocytes et les macrophages. Ce n'est pas pour rien que les naturopathes vous martèlent que le système immunitaire est primordial.Le meilleur traitement contre le CoV-19 c'est votre immunité !


Voici comment entretenir et ou stimuler le système immunitaire.


- La vitamine C et le zinc en prévention, 500 mg de vitamine C assimilable par jour et environ 11 mg de zinc minimum par jour. Je vous recommande la vitamine C en libération prolongée ou liposomale et le zinc sous la forme bisglycinate, car ils sont plus assimilables et bio disponibles.


- La vitamine D3 qui permet l'activation du système immunitaire, vous avez besoin de 600 ui par jour, je recommande la vitamine D3 en gouttes sous la langue plutôt que les ampoules à prendre tous les 3 mois qui peuvent surcharger votre foie.


- Le foie contient un nombre considérable de cellules immuno-compétentes, si toutefois il est en bonne santé. C'est aussi lui qui stocke la vitamine D3, d'où l'intérêt de le drainer régulièrement pour l'entretenir.


- Le stress a un impact dramatique sur le système immunitaire. Soulagez votre système nerveux central et vos surrénales par des exercices de respiration par exemple.


Pour lutter efficacement contre le virus, on l'empêche de se propager et pour ça rien de mieux que la prévention, la prévention et encore la prévention !


- Se laver les mains avec du savon durant une minute environ.


- Désinfecter ses fosses nasales qui sont de vrais nids à microbes avec une solution à base d'huiles essentielles ou alors de l'eau de mer.


- Diffuser chez soi et sur le lieu de travail des huiles essentielle désinfectantes atmosphériques comme: l'essence de citron, et l'huile essentielle de sapin baumier.


Les huiles essentielles sont vos meilleurs alliés, voici une synergie préventive et curative :


Dans un flacon de verre teinté de 10 ml avec un compte-goutte :

HE thym à linalol Thymus vulgaris linaloliferum - 5 ml;

HE de laurier noble Laurus nobilis 5 ml

*1 ml est égal à plus ou moins 20 gouttes


En prévention : 2 gouttes sous chaque pied 2 goutte sur le thorax et 2 gouttes face interne des poignets 2 à 3 fois par jour, soit entre 12 et 18 gouttes par jour en application cutanée pour un adulte. Pour les enfants de plus de 6 ans diviser les doses par 2.


Pour les enfants de moins de 6 ans et les femmes enceintes de plus de 3 mois utiliser uniquement l'HE de thym à linalol en application cutanée et diluer à 50 % dans de l'huile végétale.


En curatif : 20 gouttes à répartir sur le thorax, le haut du dos et la face interne des avant-bras, jusqu'à 4 fois par jour durant 5 jours uniquement pour les adultes et ados de plus de 15 ans.

Ado (11-14 ans) : 10 gouttes 5 fois par jour

Enfant à partir de 7 ans : 6 gouttes 5 fois par jour

Enfant de moins de 6 ans et femmes enceintes à partir de 4 mois: Utilisez plutôt un mélange de thym à linalol et d’eucalyptus radié dilué à 50% dans une huile neutre et appliquez 10 gouttes du mélange 4 à 5 fois par jour.





139 vues0 commentaire